Dieu est le plus généreux des donateurs que vous puissiez connaître. Réfléchissez-y un instant. Voici quelques-uns des cadeaux que la Bible dit que Dieu nous a donnés :

  1. Le Souffle dans nos poumons (Genèse2:7).
  2. la Famille (Psaume 68:6).
  3. La Sagesse (Jacques 1:5).
  4. La Joie (1 Thessaloniciens 1:6).
  5. La Liberté (1 Corinthiens 1:30).
  6. La Paix (Jean 14:27).
  7. La Vie éternelle (Jean 3:16).

Mais le cadeau ultime que Dieu nous offre est lui-même. La Bible nous dit que Dieu s’est donné à nous sous forme physique en la personne de Jésus. Et lorsque le moment est venu pour Jésus de retourner auprès de son Père dans les cieux, il a donné sa présence à ses disciples pour vivre en eux – son Saint-Esprit.

Ainsi, Dieu se donne comme son plus grand cadeau. L’une des façons dont il se donne à nous est de nous doter de ce que nous appelons des dons spirituels, ou dons du Saint-Esprit. Lorsque vous développez et utilisez intentionnellement ces dons pour Dieu, son propre Esprit travaille en vous et à travers vous, car vous lui faites confiance.

Alors, qu’est-ce que cela signifie pour vous et moi ? Si les dons viennent de Dieu et sont accordés à chaque chrétien, comment savoir quels sont les dons que vous avez ? Et comment pouvez-vous apprendre à les utiliser ?

 


L’origine des dons/talents spirituels

 

Avant d’être crucifié, Jésus a dit à ses disciples qu’il retournerait au ciel, mais il a promis de leur laisser une aide : le Saint-Esprit.

« Et moi, je demanderai au Père, et il vous donnera un autre défenseur pour vous aider et être avec vous pour toujours – l’Esprit de Vérité. Le monde ne peut pas L’accepter, car il ne Le voit ni ne Le connaît. Mais vous, vous le connaissez, car il vit avec vous et il sera en vous. » (Jean 14:16-17 )

Non seulement le Saint-Esprit les réconforterait et serait avec eux, mais il les aiderait à poursuivre l’œuvre que Jésus a commencée sur terre, en partageant la bonne nouvelle de ce que Jésus a fait par sa mort et sa résurrection et en invitant les autres à croire en lui.

Le Saint-Esprit a donné aux disciples de Jésus des dons spirituels pour continuer à transmettre le message sur Jésus au monde entier (Actes 1:8 ; 1 Corinthiens 12:7).

Ces dons étaient essentiels pour répandre l’Évangile, diriger l’Église, édifier les croyants et servir les autres comme un exemple de l’amour de Dieu.

Parfois, les dons spirituels sont appelés « dons du Saint-Esprit ». Quel que soit le terme utilisé, il est essentiel de comprendre que nous parlons de dons qui se trouvent uniquement chez les personnes qui croient en Jésus, parce que son Saint-Esprit est en elles.

Les dons spirituels ne sont pas simplement des compétences spéciales que certains disciples de Jésus possèdent de la même manière que les gens en général ont des capacités naturelles. Personne ne doit s’enorgueillir de posséder des dons spirituels, car ils sont simplement l’expression de Dieu à travers les personnes qui dépendent de Lui.

C’est pourquoi, peu avant que Jésus ne promette le don du Saint-Esprit à ses amis les plus proches, les disciples, il leur a donné une instruction qui sert également d’avertissement :

« Je suis le cep, vous êtes les sarments. Si vous demeurez en Moi et moi en vous, vous porterez beaucoup de fruits ; hors de Moi, vous ne pouvez rien faire. » (Jean 15:5)

En dehors de Lui, vous ne pouvez rien faire. Cela doit être le fondement sur lequel vous cherchez à découvrir et à développer les dons spirituels que Dieu vous donne.

Découvrez qui est le Saint-Esprit et comment vous pouvez ressentir davantage de Dieu dans votre vie.

 

Que sont exactement les dons/talents spirituels ?

 

 

Chacun est engagé dans un voyage spirituel unique avec Dieu. Dieu ne change jamais, mais la façon dont il s’exprime à travers ses disciples individuels peut différer. Cela reflète le fait que Dieu a un plan pour la vie de chaque personne qui joue un rôle spécifique dans son plan directeur consistant à se faire connaître au monde.

Ainsi, les dons spirituels que Dieu accorde aux gens font partie de son plan parfait pour leur vie. Il donne à chacun de ses disciples le même Esprit, car c’est le sien. Mais il connaît parfaitement chaque personne, et il sait donc quels dons font partie de son plan pour agir dans le monde à travers eux. Tous Ses disciples ne reçoivent pas les mêmes dons spirituels.

Tous les dons spirituels décrits dans la Bible sont importants, et ils fonctionnent mieux lorsqu’ils sont utilisés dans le contexte de la vie au sein d’une communauté d’autres chrétiens.

Les dons spirituels sont différents des talents. Les talents sont des capacités spécifiques, comme l’habileté au piano ou dans un sport. Les talents peuvent être pratiqués et développés par un travail acharné. Les personnes qui n’ont pas le Saint-Esprit en elles ont quand même de nombreux talents, et certains d’entre eux peuvent ressembler aux dons énumérés ci-dessous. Mais elles ne peuvent pas accéder à la puissance habilitante du Saint-Esprit en exerçant ces talents.

Si vous êtes un disciple de Jésus, à mesure que vous continuez à grandir spirituellement, vos dons peuvent devenir plus clairs. Au fil du temps, Dieu utilise les circonstances pour vous aider à mieux comprendre vos dons et à les utiliser dans le cadre de son plan.

Mais n’oubliez pas que vous ne pouvez pas travailler davantage pour mériter un don particulier. Lorsque la Bible parle de grâce, elle décrit des choses que Dieu nous donne et que nous ne méritons pas et ne pouvons pas gagner. Les dons spirituels sont des dons de la grâce.

Il y a une autre chose qu’il est crucial de savoir sur les dons spirituels : Dieu les donne à ses disciples pour le bénéfice de la communauté chrétienne au sens large. L’un des passages les plus importants de la Bible qui enseigne les dons spirituels dit : « Or, à chacun la manifestation de l’Esprit est donnée pour le bien commun » (1 Corinthiens 12:7).

En lisant les descriptions des dons spirituels dans la section suivante, rappelez-vous que quel que soit le don que Dieu vous a accordé, il n’est pas destiné uniquement à votre croissance personnelle en tant que chrétien, mais aussi au bien des personnes qu’Il a placées à vos côtés.

 

Les différents types de dons/talents spirituels

 

 

Voici les dons que le Christ a donnés à l’église : les apôtres, les prophètes, les évangélistes, et les pasteurs et enseignants. Leur responsabilité est d’équiper le peuple de Dieu pour qu’il accomplisse son œuvre et édifie l’église, le corps du Christ. (Éphésiens 4:11-12 )

Dans sa grâce, Dieu nous a donné différents dons pour bien faire certaines choses. Ainsi, si Dieu vous a donné la capacité de prophétiser, exprimez-vous avec autant de foi que Dieu vous a donnée. Si votre don est de servir les autres, servez-les bien. Si vous êtes un enseignant, enseignez bien. Si votre don est d’encourager les autres, soyez encourageant. Si votre don est de donner, donnez généreusement. Si Dieu vous a donné la capacité de diriger, prenez cette responsabilité au sérieux. Et si vous avez le don de faire preuve de bonté envers les autres, faites-le avec plaisir. (Romains 12:6-8)

La Bible décrit plusieurs dons spirituels et la manière dont les disciples de Jésus doivent les utiliser. Tous les dons sont significatifs, et tous proviennent du même Esprit. Ils sont tous destinés à diriger les gens vers Dieu, et ils doivent être utilisés pour le bien de son peuple.

Les chrétiens ont des points de vue différents quant à savoir si tous les dons spirituels dont parle la Bible sont encore actifs aujourd’hui. Cet article se concentre sur la description des dons que la plupart des chrétiens s’accordent à dire que Dieu accorde aux croyants aujourd’hui.

Examinons de plus près certains dons spécifiques afin que vous puissiez commencer à déterminer ceux que Dieu pourrait vous inviter à développer dans le cadre de votre cheminement avec Lui.

 

 

Administration

(1 Corinthiens 12:28)

Avec ce don, le Saint-Esprit permet aux disciples de Jésus d’organiser, de diriger et de mettre en œuvre des plans pour diriger les autres dans différents contextes. Ceux qui ont ce don aident les autres à accomplir leurs objectifs. Dans la Bible, au chapitre 6 du livre des Actes des Apôtres, nous voyons un groupe de personnes se voir confier les responsabilités de l’administration afin que les apôtres, qui étaient les personnes que Jésus avait chargées de diriger l’église en partageant l’Évangile, puissent se concentrer sur le travail spécifique que Dieu leur donnait, à savoir prêcher sur Jésus. Organiser des choses peut ne pas sembler être un don très spirituel, mais Etienne faisait partie de ce groupe, et au chapitre sept, nous voyons avec quelle puissance Dieu l’utilise pour répandre le message de Jésus.

Certaines façons dont le don d’administration peut être utilisé sont la coordination d’événements, le travail dans un bureau d’église et l’aide à la planification de différents aspects du ministère. Lorsque quelqu’un s’occupe de l’organisation et de la coordination, non seulement les autres sont libérés pour se concentrer sur ce que Dieu les appelle à faire, mais les administrateurs veillent à ce que les efforts de l’église pour édifier les autres se déroulent sans heurts.

 

 L’Apostolat

(1 Corinthiens 12:28 ; Éphésiens 4:11)

Ce don ne doit pas être confondu avec la fonction d’apôtre, qui était occupée par les premiers disciples de Jésus – les hommes qui l’ont suivi et ont appris de lui pendant son ministère sur terre. Ceux qui ont le don spirituel d’apôtre commencent souvent de nouveaux ministères, vont dans des endroits où les gens n’ont pas entendu parler de Jésus, et communiquent à travers les cultures pour établir des églises dans des environnements difficiles et développer des leaders.

Les personnes dotées de ce don s’épanouissent souvent dans des contextes où elles commencent de nouvelles choses et ouvrent la voie à de nouvelles façons de faire d’anciennes choses.

Discernement

(1 Corinthiens 12:10)

Une personne dotée du don de discernement saura avec assurance si des comportements ou des enseignements sont conformes à la Bible. Elle peut discerner quand quelque chose ne vient pas de Dieu. Cela aide une  communauté de croyants à être à l’affût des faux enseignements qui pourraient détourner ou endommager ce que Dieu les a appelés à faire.

Les personnes dotées de ce don sont d’excellents mentors. Elles pourraient également être aptes à travailler avec divers groupes dans une église ou un ministère, où elles peuvent les protéger et les guider vers la vérité biblique. Apprenez-en davantage sur ce qu’est le mentorat chrétien et comment le pratiquer.

 Le discernement de l’esprit ( Don de révélation)

Ce don permet de dévoiler les mauvais esprits, les démons qui œuvrent secrètement. Nous pouvons vérifier cela en Actes 16 : 16-18 « Comme nous allions au lieu de prière, une servante qui avait un esprit de Python, et qui, en devinant, procurait un grand profit à ses maîtres, vint au-devant de nous, et se mit à nous suivre, Paul et nous. Elle criait : Ces hommes sont les serviteurs du Dieu Très-Haut, et ils vous annoncent la voie du salut. Elle fit cela pendant plusieurs jours. Paul fatigué se retourna, et dit à l’esprit : Je t’ordonne, au nom de Jésus-Christ, de sortir d’elle. Et il sortit à l’heure même ». Toujours avec l’apôtre Paul, lisons cette autre expérience de discernement de l’esprit « Mais Elymas, le magicien, — car c’est ce que signifie son nom, — leur faisait opposition, cherchant à détourner de la foi le proconsul. Alors Saul, appelé aussi Paul, rempli du Saint-Esprit, fixa les regards sur lui, et dit : Homme plein de toute espèce de ruse et de fraude, fils du diable, ennemi de toute justice, ne cesseras-tu point de pervertir les voies droites du Seigneur ?» Actes 13 : 8-10.

 

 

Évangélisation

(Éphésiens 4:11)

Bien que tous les chrétiens aient le commandement de partager avec les autres l’espoir qu’ils ont en Christ (Matthieu 28:16-10 ; 1 Pierre 3:15), certaines personnes ont un don spécifique dans ce domaine. Les personnes qui ont ce don peuvent être bien placées pour jouer un rôle au sein d’une église ou d’un ministère qui se concentre sur la sensibilisation et le développement des compétences d’évangélisation chez d’autres chrétiens.

Elles pourraient également être excellentes pour travailler avec des populations extérieures à une église ou à un ministère spécifique qui ont peu de connaissances de l’évangile.

 

Exhortation/Encouragement

(Romains 12:8)

L’Esprit de Dieu donne ce don aux personnes afin qu’elles puissent fortifier et encourager ceux qui luttent dans leur foi. Les personnes dotées du don d’encouragement peuvent élever et motiver les autres, ainsi que les inciter à grandir en tant que chrétiens et à faire des pas dans la foi. Beaucoup de personnes ayant ce don peuvent

corriger gentiment les gens lorsqu’ils vivent d’une manière qui n’est pas conforme à l’enseignement de la Bible.

Les personnes dotées de ce don sont excellentes pour édifier les autres. Cela peut se faire dans des équipes de service, des petits groupes et des relations de mentorat individuel.

 

La parole de sagesse ( Don de révélation)

Ce don s’assimile aussi à l’intelligence et donne la capacité de s’exprimer pour résoudre des cas complexes et pour convaincre. Salomon est reconnu comme étant celui que le Seigneur a le plus utilisé concernant le don de sagesse, qu’il a demandé au Seigneur en 2 Chroniques 1 : 10-12. Lisons ce cas où il a manifesté ce don, lorsque deux femmes revendiquaient le même enfant : « Et le roi dit : Coupez en deux l’enfant qui vit, et donnez-en la moitié à l’une et la moitié à l’autre. Alors la femme dont le fils était vivant sentit ses entrailles s’émouvoir pour son fils, et elle dit au roi : Ah ! Mon seigneur, donnez-lui l’enfant qui vit, et ne le faites point mourir. Mais l’autre dit : Il ne sera ni à moi ni à toi ; coupez-le ! Et le roi, prenant la parole, dit : Donnez à la première l’enfant qui vit, et ne le faites point mourir. C’est elle qui est sa mère. Tout Israël apprit le jugement que le roi avait prononcé. Et l’on craignit le roi, car on vit que la sagesse de Dieu était en lui pour le diriger dans ses jugements »1 Rois 3 : 25-28.Nous pouvons ajouter Etienne ayant le don de parole de sagesse : « Etienne, plein de grâce et de puissance, faisait des prodiges et de grands miracles parmi le peuple. … mais ils ne pouvaient résister à sa sagesse et à l’Esprit par lequel il parlait » Actes 6 : 8-10.

La parole de connaissance ( Don de révélation)

La parole de connaissance, c’est le don qui permet de connaître la pensée des cœurs. Ce don peut être aussi appelé don du discernement des pensées ou dévoilement des pensées. Cela accompagnait le prophète, qu’on appelait le voyant, selon 1 Samuel 9 : 19-20 « Samuel répondit à Saül : C’est moi qui suis le voyant. Monte devant moi au haut lieu, et vous mangerez aujourd’hui avec moi. Je te laisserai partir demain, et je te dirai tout ce qui se passe dans ton cœur. Ne t’inquiète pas des ânesses que tu as perdues il y a trois jours, car elles sont retrouvées… ? ». De même en Jean 4 :19, la femme samaritaine a dit au Seigneur « je vois que tu es prophète », lorsqu’Il a dévoilé sa vie conjugale.

Luc 6 : 7-8 « Les scribes et les pharisiens observaient Jésus, pour voir s’il ferait une guérison le jour du sabbat : c’était afin d’avoir sujet de l’accuser. Mais il connaissait leurs pensées, et il dit à l’homme qui avait la main sèche : Lève-toi, et tiens-toi là au milieu. Il se leva, et se tint debout ».

C’est également par le don de connaissance que l’Apôtre Pierre Actes 5 : 1-11 a pu dévoiler Ananias et Saphira, ce couple qui avait retenu une partie du prix de vente de leur maison.

 

La foi

(1 Corinthiens 12:9)

Le Saint-Esprit distribue le don de la foi à certains pour encourager et édifier d’autres croyants dans leur confiance en Dieu. Une personne dotée de ce don s’attend à ce que Dieu agisse et n’est pas surprise lorsqu’il répond à une prière ou accomplit un miracle. Il ne faut pas confondre ce don avec la foi au sens plus général, que possède tout chrétien qui a confiance en Dieu.

Il ne faut pas confondre cela avec la foi commune pour le salut de l’âme « Car c’est par la grâce que vous êtes sauvés, par le moyen de la foi. Et cela ne vient pas de vous, c’est le don de Dieu »Éphésiens 2:8. Il ne s’agit pas non plus de la foi naturelle du chrétien mentionnée en 2 Pierre 1:5 « à cause de cela même, faites tous vos efforts pour joindre à votre foi la vertu, à la vertu la science ».

Nous parlons du don de la foi, qui permet d’accomplir l’impossible. Et c’est de cette foi que le Seigneur parlait en Matthieu 17:18-20« C’est à cause de votre incrédulité, leur dit Jésus. Je vous le dis en vérité, si vous aviez de la foi comme un grain de sénevé, vous diriez à cette montagne : Transporte-toi d’ici là, et elle se transporterait ; rien ne vous serait impossible ». Ce don entre en scène lorsqu’un problème survient et qu’il faut obligatoirement la main de Dieu. Abraham est reconnu comme étant celui qui avait le don de la foi : « Et, sans faiblir dans la foi, il ne considéra point que son corps était déjà usé, puisqu’il avait près de cent ans, et que Sara n’était plus en état d’avoir des enfants. Il ne douta point, par incrédulité, au sujet de la promesse de Dieu ; mais il fut fortifié par la foi, donnant gloire à Dieu, » Romains 4:19-22.

La femme atteinte de perte de sang depuis douze ans, avait également le don de la foi « Car elle disait en elle-même : Si je puis seulement toucher son vêtement, je serai guérie. Jésus se retourna, et dit, en la voyant : Prends courage, ma fille, ta foi t’a guérie. Et cette femme fut guérie à l’heure même » Matthieu 9:21-22.

Nous citerons le centenier, duquel le Seigneur a rendu un grand témoignage, disant « même en Israël je n’ai pas trouvé une aussi grande foi… » Matthieu 8 : 10-13. On ne peut pas passer sous silence David, qui possédant le don de la foi a pu vaincre Goliath (1 Samuel 17:34-37).

La Sunamite en 2 Rois 4:8-37 était également dotée de ce don, car elle a mis sa foi en la parole de Dieu, malgré tout ce qui lui restait le seul morceau de pain pour vivre.

 

Le don de guérison

Lorsqu’on a le don de guérison, on n’échoue pas, quel que soit la maladie. Il ne faut pas confondre le don de guérison avec la prière par la foi pour la guérison. C’est de ce dernier dont parle l’Apôtre Jacques « Quelqu’un parmi vous est-il malade ? Qu’il appelle les anciens de l’Église, et que les anciens prient pour lui, en l’oignant d’huile au nom du Seigneur ; la prière de la foi sauvera le malade, et le Seigneur le relèvera ; et s’il a commis des péchés, il lui sera pardonné » Jacques 5:14-15. Avec la prière par la foi, on peut obtenir la guérison ou échouer.

Avant l’effusion du Saint-Esprit, les apôtres avaient la foi pour la guérison, c’est pourquoi ils pouvaient réussir ou échouer comme nous le voyons dans ces passages :

Matthieu 10:1 « Puis, ayant appelé ses douze disciples, il leur donna le pouvoir de chasser les esprits impurs, et de guérir toute maladie et toute infirmité ».

Matthieu 17:15-19 « Seigneur, aie pitié de mon fils, qui est lunatique, et qui souffre cruellement ; il tombe souvent dans le feu, et souvent dans l’eau. Je l’ai amené à tes disciples, et ils n’ont pas pu le guérir. Race incrédule et perverse, répondit Jésus, jusques à quand serai-je avec vous ? jusques à quand vous supporterai-je ? Amenez-le-moi ici. Jésus parla sévèrement au démon, qui sortit de lui, et l’enfant fut guéri à l’heure même. Alors les disciples s’approchèrent de Jésus, et lui dirent en particulier : Pourquoi n’avons-nous pu chasser ce démon ? »

Après l’effusion du Saint Esprit, la plupart des disciples du Seigneur possédant le don de guérison n’ont plus échoué : « Comme Pierre visitait tous les saints, il descendit aussi vers ceux qui demeuraient à Lydde. Il y trouva un homme nommé Enée, couché sur un lit depuis huit ans, et paralytique. Pierre lui dit : Enée, Jésus-Christ te guérit ; lève-toi, et arrange ton lit. Et aussitôt il se leva. Tous les habitants de Lydde et du Saron le virent, et ils se convertirent au Seigneur » Actes 9:32-35. 

Pareil pour l’Apôtre Paul, « A Lystre, se tenait assis un homme impotent des pieds, boiteux de naissance, et qui n’avait jamais marché. Il écoutait parler Paul. Et Paul, fixant les regards sur lui et voyant qu’il avait la foi pour être guéri, dit d’une voix forte : Lève-toi droit sur tes pieds. Et il se leva d’un bond et marcha. A la vue de ce que Paul avait fait, la foule éleva la voix, et dit en langue lycaonienne : Les dieux sous une forme humaine sont descendus vers nous » Actes 14:8-11.

 

Le don d’opérer les miracles

Le miracle est un fait extraordinaire qui dépasse l’entendement humain, et qui va au-delà de l’impossible. Le prophète le plus utilisé par le Seigneur pour accomplir les miracles reste Moïse, comme le témoigne ce verset de Deutéronomes 34:10-12 « Il n’a plus paru en Israël de prophète semblable à Moïse, que l’Eternel connaissait face à face.  Nul ne peut lui être comparé pour tous les signes et les miracles que Dieu l’envoya faire au pays d’Égypte contre Pharaon, contre ses serviteurs et contre tout son pays, et pour tous les prodiges de terreur que Moïse accomplit à main forte sous les yeux de tout Israël ». On peut vérifier tous les miracles que Moïse a accompli dans Exode 7 à 11.

Lisons quelques cas de miracles :

Josué 10:12-13 « Alors Josué parla à l’Eternel, le jour où l’Eternel livra les Amoréens aux enfants d’Israël, et il dit en présence d’Israël : Soleil, arrête-toi sur Gabaon, Et toi, lune, sur la vallée d’Ajalon!  Et le soleil s’arrêta, et la lune suspendit sa course, Jusqu’à ce que la nation eût tiré vengeance de ses ennemis. Cela n’est-il pas écrit dans le livre du Juste ? Le soleil s’arrêta au milieu du ciel, Et ne se hâta point de se coucher, presque tout un jour. ».

1 Rois 17:21-23 « Et il s’étendit trois fois sur l’enfant, invoqua l’Eternel, et dit : Eternel, mon Dieu, je t’en prie, que l’âme de cet enfant revienne au dedans de lui ! L’Eternel écouta la voix d’Elie, et l’âme de l’enfant revint au dedans de lui, et il fut rendu à la vie. Elie prit l’enfant, le descendit de la chambre haute dans la maison, et le donna à sa mère. Et Elie dit : Vois, ton fils est vivant ».

Jean 11:39-44 « Jésus dit : Ôtez la pierre. Marthe, la sœur du mort, lui dit : Seigneur, il sent déjà, car il y a quatre jours qu’il est là. …43 Ayant dit cela, il cria d’une voix forte : Lazare, sors !  Et le mort sortit, les pieds et les mains liés de bandes, et le visage enveloppé d’un linge. Jésus leur dit : Déliez-le, et laissez-le aller ».

Actes 19:11-12 « Et Dieu faisait des miracles extraordinaires par les mains de Paul, au point qu’on appliquait sur les malades des linges ou des mouchoirs qui avaient touché son corps, et les maladies les quittaient, et les esprits malins sortaient ».

 

Donner

(Romains 12:8)

Les personnes possédant ce don spirituel aiment partager avec les autres ce que Dieu leur a donné, et elles le font avec générosité et bonne humeur. Elles sont généralement très hospitalières et recherchent les occasions d’aider les autres.

Ces personnes aident à soutenir les ministères, en fournissant les finances ou les ressources nécessaires  pour faire le travail qu’elles veulent faire. Elles sont également bien équipées pour aider les organisations caritatives ou les missions qui fournissent des ressources pratiques aux autres en donnant financièrement.

 

Aider

(1 Corinthiens 12:28)

Ce don spirituel est donné à certains croyants pour combler les nombreuses lacunes du ministère, ainsi que de la vie quotidienne, et pour répondre aux besoins des personnes ayant d’autres dons, qui sont ensuite capables d’utiliser leurs dons spirituels pour édifier d’autres disciples du Christ.

Les personnes possédant ce don sont excellentes dans les rôles axés sur le soin des autres. Elles peuvent apporter des repas à ceux qui sont dans une situation difficile, et conduire les personnes qui se rendent à des rendez-vous chez le médecin. Elles peuvent aider à collecter des dons pour les personnes défavorisées. Ces personnes recherchent les besoins pratiques qu’elles peuvent satisfaire et se jettent à l’eau pour y répondre.

Une personne dotée d’un don d’aide peut également faire un second efficace en  aidant un leader à assumer les charges de son poste.

 

La connaissance

(1 Corinthiens 12:8)

Le Saint-Esprit donne ce don à certains croyants qui aiment étudier les Écritures et les communiquer aux autres d’une manière facilement compréhensible. Ils aiment étudier les choses en profondeur afin d’avoir une compréhension approfondie des sujets compliqués. Ils aiment généralement aider les autres à comprendre les choses qu’ils apprennent.

Les personnes dotées de dons de connaissance sont souvent des experts dans un domaine et deviennent  donc de précieux consultants lorsqu’une expertise est nécessaire. Elles seraient parfaites pour développer un programme d’études bibliques pour les petits groupes ou pour créer d’autres contenus à l’usage des croyants.

 

Leadership

(1 Corinthiens 12:8)

Les personnes ayant le don de leadership prennent soin du peuple de Dieu et l’aident à développer des relations plus profondes avec le Christ et les uns avec les autres. Ils consacrent du temps et de l’énergie à aider les autres à réussir et à grandir dans leurs dons. Ils inspirent les gens à accomplir leurs objectifs spirituels. Les leaders sont habiles à communiquer une vision à laquelle les gens sont motivés à participer.

Les personnes possédant ces qualités sont bonnes en tant qu’anciens d’église, responsables de petits groupes et mentors. Elles sont excellentes pour diriger des groupes qui exercent divers types de ministère chrétien.

 

Miséricorde

(Romains 12:8)

Une personne dotée du don de miséricorde se sent obligée d’aider à soulager la souffrance des gens qui l’entourent. Elle veut faire preuve de compassion envers ceux qui souffrent et les aider à traverser les épreuves de la vie. Cela les pousse à agir, à se mettre aux côtés de quelqu’un pour l’aider à se sentir encouragé et à soulager sa souffrance.

Les personnes dotées du don de miséricorde sont excellentes dans les endroits qui dispensent des soins. Elles font de grands conseillers. Elles sont excellentes avec l’aide pratique, comme la fourniture de repas, les visites à l’hôpital et l’aide à répondre aux besoins physiques de toute personne traversant des moments difficiles.

 

Pastorat

(Ephésiens 4:11)

Les pasteurs sont appelés et habilités par Dieu à veiller au bien-être spirituel d’un corps local du peuple de Dieu. Ceux qui possèdent ce don spirituel enseignent, guident, protègent et conduisent les autres croyants dans la mission que Dieu a pour son église – à savoir, répandre le message de Jésus-Christ dans le monde entier.

Le Saint-Esprit confère également aux pasteurs des dons d’enseignement pour aider les personnes qu’ils dirigent à comprendre la Parole de Dieu et à l’appliquer dans leur vie.

 

Service

(Romains 12:7)

Le don de service est la capacité de bien travailler pour le Seigneur, souvent en accomplissant des tâches dans les coulisses. De nombreuses personnes dotées de ce don aiment servir dans des domaines vitaux qui permettent à un ministère de progresser de manière fluide et efficace. Cela encourage les personnes qui les entourent car elles sont libres de se concentrer sur d’autres choses, confiantes dans le fait que les tâches en coulisse sont effectuées.

Les personnes ayant le don de service sont un atout majeur pour les églises ou les ministères qui organisent des événements, car elles sont prêtes à accomplir toutes les petites tâches nécessaires. Elles sont également très douées pour répondre aux besoins des autres, par exemple en s’occupant des tâches ménagères d’une personne malade ou souffrante, en apportant un repas à quelqu’un ou en aidant   à réparer un véhicule pour une personne qui a des difficultés financières.

 

Enseigner

(Romains 12:7 ; 1 Corinthiens 12:28 ; Éphésiens 4:11)

Les personnes ayant ce don peuvent enseigner, instruire, expliquer et communiquer la Parole de Dieu de manière efficace.

Les personnes ayant ce don sont excellentes pour diriger des petits groupes et des études bibliques. Elles peuvent également être excellentes pour le mentorat individuel.

 

Sagesse

(1 Corinthiens 12:8)

différentes situations qui se présentent. Ils peuvent parler de ces choses pour encourager les croyants à réagir comme la Bible le voudrait. Cela encourage la bonne perspective et peut inciter tant les individus que le corps de l’église à bien marcher avec le Seigneur.

Ceux qui ont le don de sagesse sont souvent bons pour conseiller les dirigeants ou servir de mentors.    Elles ont un rôle important dans la création de contenu pour enseigner et diriger un groupe, comme du matériel d’étude biblique. En général, les personnes dotées du don de sagesse sont de bons amis à qui parler au milieu de situations confuses ou stressantes. Elles peuvent offrir une bonne perspective dans les moments de stress.

 

LES DONS D’INSPIRATION

  1. La prophétie 

Il ne faut pas confondre le don de prophétie, avec le ministère de prophète. La différence, c’est que le ministère de prophète fait appel à l’enseignement (Ephésiens 4 :11).

Par contre le don de prophétie, c’est le fait de donner de la part du Seigneur un message concernant un évènement ponctuel ou futur. Ce don intervient pour édifier, consoler, exhorter, avertir, comme cela est mentionné en 1 Corinthiens 14:3« Celui qui prophétise, au contraire, parle aux hommes, les édifie, les exhorte, la console ». Quand c’est une femme qui exerce ce don, on parle de prophétesse. Nous citerons des prophétesses telles Anne (Luc 2:36), Déborah (Juges 4:3-7) et les 4 filles vierges de Philippe l’évangéliste (Actes 21:8-9).

Vue aussi l’imitation, retenons qu’une véritable prophétie ne peut pas contredire les Saintes Écritures, et elle s’accomplira obligatoirement, c’est pourquoi cette recommandation du Seigneur doit être prise en compte : « Pour ce qui est des prophètes, que deux ou trois parlent, et que les autres jugent ; et si un autre qui est assis a une révélation, que le premier se taise » 1 Corinthiens 14:29-30. Les fausses prophéties, il y en a eu dans la bible : « Et je reconnus que ce n’était pas Dieu qui l’envoyait. Mais il prophétisa ainsi sur moi parce que Sanballat et Tobija lui avaient donné de l’argent » Néhémie 6 :12. C’est pourquoi nous devons faire un examen sérieux de ce que nous attendons et observer l’accomplissement.

Citons l’exemple d’Agabus, un véritable prophète en Actes 11:26-28 : « …Ce fut à Antioche que, pour la première fois, les disciples furent appelés chrétiens. En ce temps-là, des prophètes descendirent de Jérusalem à Antioche. L’un d’eux, nommé Agabus, se leva, et annonça par l’Esprit qu’il y aurait une grande famine sur toute la terre. Elle arriva, en effet, sous Claude ». Le même prophète Agabus a prophétisé également en Actes 21:10-11, concernant l’arrestation de l’Apôtre Paul, et cela s’est accompli par la suite. Nous pouvons ajouter Caïphe, qui prophétisa que Jésus devait mourir pour la nation, en Jean 11:49-52.

2. La diversité des langues

Pour mieux comprendre l’exercice du don de la diversité des langues, lisons cette promesse qui s’y rapporte : « Hé bien ! c’est par des hommes aux lèvres balbutiantes Et au langage barbare Que l’Eternel parlera à ce peuple » Esaïe 28:11.

Ce texte est repris par l’apôtre Paul en 1 Corinthiens 14 : 21 « Il est écrit dans la loi : C’est par des hommes d’une autre langue Et par des lèvres d’étrangers Que je parlerai à ce peuple, Et ils ne m’écouteront pas même ainsi, dit le Seigneur ».

En Marc 16:17le Seigneur avait déjà annoncé ce don : « Voici les miracles qui accompagneront ceux qui auront cru : en mon nom, ils chasseront les démons ; ils parleront de nouvelles langues ».

Par « lèvres balbutiantes », « lèvres d’étrangers », « de nouvelles langues », il faut attendre soient des langues des hommes ou des langues des anges : « quand je parlerais les langues des hommes et des anges » 1 Corinthiens 13:1. Il s’agit des langues étrangères et incompréhensibles à ceux qui les entendent.

La première manifestation du parler en langues

Le jour de l’établissement l’Eglise du nouveau testament à la pentecôte, tous les disciples du Seigneur Jésus, assemblés à la chambre haute parlèrent en d’autres langues selon que l’Esprit de Dieu descendu sur eux, leur donnait de s’exprimer. La chose extraordinaire est que tous ceux qui les écoutaient, entendaient les paroles qu’ils exprimaient dans leurs propres langues maternelles (Actes 2:4-11).

Retenons que la problématique avec ce don ne se situe pas sur la nature de la langue, mais sur le manque d’interprétation. En effet le don de diversité de langues est étroitement lié à celui d’interprétation.

3. L’interprétation des langues

Ce don est obligatoire, dès l’instant qu’une personne parle en langue lorsque nous sommes en assemblée. L’interprétation des langues permet donc d’édifier tout le peuple présent. « Que faire donc, frères ? Lorsque vous vous assemblez, les uns ou les autres parmi vous ont-ils un cantique, une instruction, une révélation, une langue, une interprétation, que tout se fasse pour l’édification. En est-il qui parlent en langue, que deux ou trois au plus parlent, chacun à son tour, et que quelqu’un interprète ; s’il n’y a point d’interprète, qu’on se taise dans l’Église, » (1 Corinthiens 14:26-28).

Pour montrer la nécessité d’interpréter, lorsqu’on parle une nouvelle langue, l’Apôtre Paul va jusqu’à comparer le don de prophétie, avec celui du parler en langue : « Celui qui parle en langue s’édifie lui-même ; celui qui prophétise édifie l’Église. Je désire que vous parliez tous en langues, mais encore plus que vous prophétisiez. Celui qui prophétise est plus grand que celui qui parle en langues, à moins que ce dernier n’interprète, pour que l’Église en reçoive de l’édification » 1 Corinthiens 14:4-5. Il poursuit dans les versets qui suivent pour dire au verset 12 à 13 que tout don a pour seul but d’édifier le plus grand nombre, et nom soit même : « De même vous, puisque vous aspirez aux dons spirituels, que ce soit pour l’édification de l’Église que vous cherchiez à en posséder abondamment. C’est pourquoi, que celui qui parle en langue prie pour avoirle don d’interpréter ».

 

Différents points de vue sur les dons/talents spirituels

 

Si la plupart des croyants s’accordent à dire que les dons spirituels existent, les avis divergent quant à savoir si tous les dons que nous voyons dans la Bible sont encore donnés aux chrétiens aujourd’hui.

Certaines personnes pensent que le Saint-Esprit n’a accordé certains dons que pendant une courte période après le retour du Christ au ciel. Ils pensent que le but de ces dons était de révéler la gloire de Dieu et de valider le message que les premiers disciples de Jésus prêchaient. Cela était nécessaire car les croyants ne disposaient pas de la Bible comme nous le faisons aujourd’hui puisque le Nouveau Testament n’avait pas encore été écrit.

D’autres croient que tous les dons spirituels sont encore donnés aux croyants aujourd’hui et qu’ils sont toujours utilisés pour révéler Dieu et attirer les autres à Lui. Ils croient que tous les dons sont donnés à l’église, qui est ce que nous appelons tous les disciples de Christ partout dans le monde (à ne pas confondre avec un bâtiment d’église). Le don de chaque personne et tous travaillent ensemble pour faire avancer le royaume de Dieu.

 

Le but des dons/talents spirituels

 

Bien que chaque croyant ait des dons spécifiques, tous les dons servent un objectif principal. Ils sont destinés à glorifier Dieu.

Un don spirituel est donné à chacun d’entre nous afin que nous puissions nous entraider. (1 Corinthiens 12:7, New Living Translation)

 

Les divers dons de Dieu sont distribués partout ; mais ils ont tous leur origine dans l’Esprit de Dieu. Les différents ministères de Dieu sont exercés partout, mais ils ont tous leur origine dans l’Esprit de Dieu. Les diverses expressions de la puissance de Dieu sont en action partout, mais Dieu lui-même est derrière tout cela. Il est donné à chaque personne de faire quelque chose qui montre qui est Dieu : tout le monde y participe, tout le monde en profite. (1 Corinthiens 12:4-11, The Message)

Les dons spirituels ont pour but d’attirer l’attention sur la bonté de Dieu et d’encourager ceux qui croient en Lui.

Les dons spirituels ne doivent jamais être utilisés pour attirer l’attention sur soi ou se faire passer pour plus important que quiconque. Ils sont destinés à élever tout le monde. L’Esprit donne aux croyants le pouvoir d’utiliser leurs dons de manière à attirer l’attention sur Dieu.

Déterminer quels sont vos dons/talents

 

À mesure que les disciples de Jésus grandissent dans leur foi et apprennent à reconnaître le Saint-Esprit dans leur vie, ils prennent conscience des dons qu’ils possèdent déjà. Cela leur permet d’utiliser leurs dons plus efficacement et de marcher dans une plus grande obéissance et intimité avec Jésus.

Si vous êtes un disciple de Jésus, la poursuite d’une relation plus profonde avec Dieu vous aidera à devenir plus conscient de vos dons et de la façon dont vous pouvez les utiliser. Passer du temps à lire la Bible et à prier est essentiel car cela vous permet de savoir qui est Dieu et ce à quoi il vous appelle à participer en vous joignant à son œuvre dans le monde. C’est le contexte dans lequel vous utilisez les dons que le Saint-Esprit vous donne.

Avoir des relations avec d’autres croyants vous aide à affiner vos dons car ils ont été conçus pour être utilisés comme une bénédiction pour d’autres personnes. Le fait de rendre des comptes à un croyant plus âgé et de confiance vous aidera à entretenir vos dons spirituels.

Les dons spirituels ne sont pas destinés à être utilisés de manière isolée. Ils sont destinés à être utilisés parmi les autres, y compris ceux qui ne connaissent pas encore le Christ. Vos dons spirituels peuvent agir comme un signe incroyable pour les personnes de votre vie qui ne connaissent pas Dieu. Ils verront qu’il y a quelque chose de différent chez vous et que cela a à voir avec votre relation avec Jésus.

Si vous voulez commencer à explorer vos dons spirituels, commencez par faire cette évaluation des dons spirituels pour vous donner une idée de ce qu’ils peuvent être.

 

Comment la connaissance de vos dons/talents spirituels peut affecter votre vie

 

De nombreuses personnes traversent leur vie sans se soucier de leurs dons/talents spirituels. Tout le monde en a, mais tout le monde ne les reconnaît pas. Mais Dieu donne ces dons à ses enfants comme un acte d’amour.

Vous êtes important pour Dieu. En reconnaissant vos dons, vous appréciez davantage la façon dont il vous a créé et l’identité qu’il vous donne lorsque vous lui faites confiance.

À mesure que vous progressez dans votre compréhension de vos dons et de ce que le Saint-Esprit peut faire à travers vous, votre affection pour le Christ grandit. Vous mûrissez également dans votre conscience des personnes qui vous entourent et du rôle que Dieu veut jouer dans leur vie. Utiliser vos dons comme Dieu l’a prévu fait partie de l’approfondissement de votre relation avec Lui.

Au terme de cet enseignement, il est important de retenir que puisque les dons viennent de Dieu, Il nous a tout laissé dans la Parole afin que nous ne soyons ni ignorant, ni séduit par les imitateurs.  Puisse la grâce et la bonté du Seigneur accompagné chacun.

 

3Dieu m’a donné la grâce de prononcer un avertissement sur l’orgueil. Je demande à chacun d’entre vous de se vider de toute auto-promotion et de ne pas créer une fausse image de votre importance. Au lieu de cela, évalue honnêtement ta valeur en utilisant la foi que tu as reçue de Dieu comme étalon de mesure, et tu verras alors ta vraie valeur avec une estime de toi appropriée.
4Dans le corps humain, il y a de nombreuses parties et organes, chacun ayant une fonction unique. 5Et il en est de même dans le corps de Christ. Car bien que nous soyons nombreux, nous avons tous été mêlés en un seul corps en Christ. Cela signifie que nous sommes tous liés les uns aux autres de manière vitale, chacun contribuant aux autres.
6La merveilleuse grâce de Dieu confère à chacun de nous des dons différents. Alors si Dieu t’a donné le don de grâce de la prophétie, active ton don en utilisant la part de foi que tu as pour prophétiser. 7Si ton don de grâce est le service, alors épanouis-toi en servant bien les autres. Si tu as le don de grâce d’enseigner, alors sois actif en enseignant et en formant les autres. 8Si tu as le don d’encourager, alors utilise-le souvent pour encourager les autres. 9Si tu as le don de grâce de donner pour répondre aux besoins des autres, alors que tu prospères dans ta générosité sans fanfare. Si tu as le don du leadership, sois passionné par ton leadership. Et si tu as le don de faire preuve de compassion, alors prospère dans ta démonstration joyeuse de compassion. Romain 12:3-8

 

ce partage est un mix de deux sources que j’ai trouvé source 1 source 2

voici un site sympas pour méditer sur les dons un peu plus en profondeur

http://www.cyberspaceministry.org/Services/Gifts/fre/fre-dons.html

 

 

 

Diffusez l'information :

Laisser un commentaire

Soutenez Moi

Si l'Esprit vous pousse à me soutenir pour m'aider à continuer de vous inspirer. Soyez à votre tour bénis abondamment