La clé génétique 58 est activée dans le conscient collectif et dans votre croix d’incarnation si vous êtes née cette semaine (28/12 – 30/12) .. C’est le chemin de l’Insatifaction à la Béatitude en passant par le chemin de la vitalité.
 
Les personnes ayant cette porte ont toujours le sourire aux lèvres, si elles vivent leur stratégie. Ces personnes comprennent intuitivement la nature de la joie et n’ont pas tendance à prendre les choses trop au sérieux… sauf la joie. Cependant, si elles ne vivent pas leur stratégie, les personnes de la Porte 58 peuvent prendre une grande claque dans leur joie de vivre. C’est un système double, après tout. C’est la joie… ou pas. Les personnes ayant la Porte 58 peuvent être parmi les plus amères de la planète. Mais cette amertume vient du fait qu’ils comprennent le potentiel de joie et ne sont pas capables de l’expérimenter. La joie peut être restaurée en vivant une stratégie et en attendant le bon moment pour la correction. La beauté ultime de cette énergie est qu’elle découle de l’énergie de la maîtrise et de la correction. Toute cette énergie critique dont nous avons parlé dans le circuit logique a pour but d’aider les gens à découvrir la joie. C’est vraiment très simple finalement . La joie est dans le Service et c’est aussi la meilleur manière de servir Dieu.
 
dans les mots de Karen Parker « Nous avons tendance à considérer l’énergie de la joie comme une émotion. Nous nous « sentons » joyeux. Dans le design humain quantique, nous voyons que l’énergie de la « joie » est en fait logique et non émotionnelle. La joie est une énergie « motrice » qui prend racine dans le centre du timing divin (le centre racine) et pointe vers le centre de la maîtrise (le centre rate).
 
C’est la joie que nous éprouvons à l’égard d’un projet qui nous pousse à aller de l’avant vers la maîtrise. Nous pouvons concevoir et influencer le bon timing d’une expérience et accéder à une plus grande maîtrise, lorsque nous poursuivons ce qui nous procure le plus de joie. La joie ouvre la voie à l’expansion.
 
Le violoniste de renommée mondiale Itzhak Perlman, qui a remporté 16 Grammy et continue de partager sa musique avec le monde entier, prend encore des leçons de violon chaque semaine parce que l’expérience de travailler vers une plus grande maîtrise lui apporte de la joie. La joie est le résultat de l’essai, de la pratique, de l’alignement et de l’essai, encore et encore, jusqu’à ce que vous deveniez de mieux en mieux – plus maître.
 
Alors que nous nous préparons pour la nouvelle année civile, nous envisageons traditionnellement des résolutions pour vivre une meilleure vie et être de meilleures versions de nous-mêmes. Cette semaine, la position du Soleil nous rappelle que nous avons plus de motivation et d’énergie pour ÊTRE meilleurs et plus maîtres de nous-mêmes et de nos vies lorsque nous poursuivons ce qui nous apporte la plus grande joie.
 
Nous sommes mis au défi cette semaine d’explorer notre volonté de créer l’accomplissement de notre potentiel, d’apprendre à façonner un talent et à le maîtriser par un apprentissage joyeux et la répétition, et d’embrasser la joie comme une force vitale du pouvoir créatif sans culpabilité ni déni.
 
En d’autres termes, nous sommes invités à explorer ce qui nous apporte le plus de joie et comment nous pouvons apporter plus de joie dans notre vie et notre pratique quotidiennes. »
 
Clef génétique 58
« Toute recherche est partiellement ancrée dans l’insatisfaction, et toute recherche finira par vous conduire vers l’intérieur ».
 
L’essentiel/Vital
 
INSATISFACTION – VITALITÉ – BÉATITUDE
 
Qui est cet Archétype ?
 
Cet archétype est la pure vitalité et plus il partage, plus il en vient à lui. Il a confiance en la vie et son étincelle peut enflammer tous ceux qui l’entourent. Le plaisir qu’il éprouve à partager son appréciation de la beauté, son sens de l’émerveillement et sa joie de vivre, attire et ravit naturellement les autres.
Le Vital ne peut rien faire pour se débarrasser de la force vitale qui palpite en lui. Lorsqu’il s’y abandonne, la félicité lui vient naturellement. Il permet à la joie d’imprégner chaque cellule de son être, et se tient en admiration devant toutes les bénédictions de la vie.
Le Vital a un appétit insatiable de tout avoir et de tout savourer. Il s’engage dans des expériences qui lui apportent de la joie selon ses propres termes. Il nous montre que le bonheur est soutenu par la stabilité, qu’il saura vaincre la barrière la plus rigide et gagner le cœur le plus dur. La vraie joie est un phare dans le monde.
Le Vital comprend intuitivement la joie et l’abandon et ne prend pas les choses trop au sérieux. Il aime tout remettre en question dans la vie, simplement pour la joie du défi. Le Vital a un goût pour la vie qui se manifeste par la volonté d’améliorer les choses dans le monde qui l’entoure.
Il est capable de sentir quand quelque chose est faible ou malsain. La beauté ultime de l’énergie de cet archétype est qu’elle provient de l’énergie de la maîtrise et de la correction. La Vitalité peut utiliser l’énergie critique pour aider les gens à découvrir la joie. Il concentre sa vitalité et sa joie de vivre sur la correction de tout ce qui empêche la société d’atteindre et de maintenir le bien-être et la santé.
Le Vital a une relation étroite avec le « Récepteur » (18) et ensemble, ils ont le pouvoir et la logique de corriger tout ce qui peut mener à un meilleur avenir pour eux-mêmes et pour l’humanité. Cet archétype est également étroitement lié à la Montagne (52) qui l’aide à s’immobiliser et à ne pas se brûler dans sa quête de service et de guérison.
 
Mots-clés :
Force de vie, Service, Logique
 
L’astrologie :
Capricorne – Terre Cardinale
 
I-Ching
Le Lac Joyeux
Un lac sur un autre lac
 
Biologie :
Perineum
 
Trimestre :
Trimestre de la mutation
 
Thème : Objectif atteint grâce à la transformation
 
Motivateur interne :
« Le pouvoir de la joie ne doit pas être sous-estimé. »
 
Attributs positifs :
Exubérance naturelle
Joie
Capacités de guérison
 
Talon d’Achille :
La pression pour trouver des améliorations
Sent la pression pour être utile
Insatiabilité
 
Dilemme : le rythme
 
Titre de la clé génétique 58 : Du stress à la félicité
 
Insatisfaction – Vitalité – Béatitude
 
Conscience victime : Victime d’ingratitude
 
 
Ombre : Insatisfaction divine (insatisfaction)
« L’ombre de l’insatisfaction est basée sur la fausse promesse qu’il y a quelque chose que vous pouvez faire pour apporter le bonheur ».
 
Nature répressive de l’ombre :
Aucune
La 58 -ème ombre est le seul aspect de notre constitution génétique qui ne peut être réprimé. La raison en est qu’elle signifie la vitalité – la force vitale elle-même, qui est hors de notre contrôle. Si elle pouvait être réprimée par les êtres humains, nous provoquerions notre propre mort et en tant qu’espèce, nous n’aurions jamais pu évoluer. Mais heureusement, la vie est bien plus forte que les êtres humains et ne sera pas niée. Nous sommes destinés à faire face à notre insatisfaction et nous ne pouvons qu’y réagir.
 
Nature réactive de l’ombre :
Interférences
La force de vie est telle que nous, les humains, ne pouvons qu’y réagir, consciemment ou inconsciemment. Cette réaction s’exprime le plus souvent par votre interférence avec le flux naturel de la nature. Une telle interférence vous cause un malaise et une insatisfaction supplémentaires. Les plus grandes difficultés surgissent lorsque vous goûtez occasionnellement à la spontanéité de notre propre joie inhérente. Parce que vous avez goûté à cette expérience, vous en avez envie et vous essayez constamment de la recréer.
 
Le cadeau : la joie de servir (vitalité)
« À la fréquence des cadeaux, la même énergie que vous avez ressentie comme une insatisfaction commence maintenant à se transformer en joie. »
 
Siddhi : Au-delà de la concentration (Bliss)
 
Questions à considérer :
Cherchez-vous le bonheur en dehors de vous-même ?
Vous accrochez-vous à la croyance que vous pouvez créer un avenir parfait qui durera le reste de votre vie ?
Vous fantasmez ou essayez de recréer de vieilles expériences de joie ?
Comment vos expériences insatisfaisantes ont-elles contribué à votre croissance en tant que personne ou au service que vous fournissez ?
Lorsque les choses sont imparfaites, est-il possible de déterminer ce qui est juste ? Pourquoi pas ?
Le manque de joie dans votre vie est-il une situation ou un choix ? Vous concentrez-vous sur ce qui est joyeux ou ce qui manque ? Pourquoi ?
Lorsque les choses vont bien, vous accordez-vous l’espace nécessaire pour ressentir de la joie ?
Ressentez-vous de la vitalité dans votre corps et dans votre vie ? Aspirez-vous à plus de vitalité ? Comment pouvez-vous créer cela ?
Êtes-vous quelqu’un qui trouve la joie dans chaque situation ? Comment ?
Quand avez-vous connu la béatitude ? Qu’avez-vous ressenti ? Pouvez-vous consciemment atteindre cet état ou bien celui-ci survient-il spontanément lorsque vous vous y attendez le moins ?
 
« Vous devez vous pencher sur votre insatisfaction constante jusqu’à ce que vous commenciez à vous détendre et à trouver l’humour dans votre situation. De cette façon, vous finirez par réaliser que le Siddhi est présent dans l’ombre, tout comme la fleur est présente à tout moment dans la graine ».
Gene Key 58 – Les clés du gène, Richard Rudd
 
« En réalisant de plus en plus profondément que l’avenir n’existe pas vraiment, vous empêchez votre force vitale de se projeter dans cet avenir ».
« La vitalité reconnaît toujours la vitalité et est particulièrement apte à aider à libérer l’énergie vitale bloquée ».
Diffusez l'information :

Laisser un commentaire