Cela fait tellement longtemps que l’homme vie séparé des autres, de son coeur, de sa source que celui-ci est devenu prétentieux et mal intentionné, les âmes qui s’affolent de ne pas comprendre la philosophie des autres et qui de part leur glaive écourte la vie lumineuse qu’un être est venue faire ici … Chaque jour un peu plus … Chaque jour on a une nouvelle chance, une chance d’aimer plus encore … Un chance de sourire à un étranger, d’apporter une présence rassurante, d’aider une vieille a traverser, un clochard a fumer, voir une bière, avoir encore un peu de dignité …

Je me souviendrais toujours de Mohammed, quand j’habitais à Jaurès, au marché secrétant pour être exacte, dans le 19ème, c’était la semaine de Noël. J’étais allée chez mon traiteur italien préférer, super cher mais tellement bon !!  Et quand je suis sortie de la boutique, je suis tombée sur lui, seul, barbe et cheveux remplis de brindille, figé, telle une statue, il regardait comme un enfant devant la vitrine du bon marché cette même semaine les jouets faisaient leurs farandoles. Sa farandole a lui c’était la mortadelle que Luigi était en train de couper en tranches ….  Je me suis mise a son côter et j’ai regardé avec lui, je me suis reconnectée a mon moi enfant, et même si je ne mange pas de porc, j’ai ressentit ce que Momo vivait. Il ne disait rien et moi j’ai commencé:

J: Purée ça l’air bon tu trouve pas ?

M: Ouais, j’adore la mortadelle !!

J: Hmmm avec un peu de pain croustillant et une bière fraîche, le rêve !

M: Oui, le rêve, mais tu sais, princesse, rien que d’la regarder, chui heureux …

Je constatais qu’il ne me demandais rien, il l’avait sa mortadelle il était déja en train de la dégustée, tout son être le faisait, alors je suis retournée dans le magasin. J’ai demandé à Luiji de me couper 20 fines tranches de Mortadelle, 10 de jambon fumé et une cinquantaine de tranches de saucissons.

Puis je suis allée à la boulangerie, j’ai pris deux baguettes bien croustillantes et puis je suis allez acheté un pack de bières, Momo lui n’avait pas bougé de cet endroit, je me suis repositionnée a ses côtés.

J: Toujours là ?

M: On peut pas m’empêcher de rêver !!

J: Ton rêve, est une réalité maintenant, lui ai-je dis en lui donnant ses petites courses.

Je n’oublierais jamais son regard d’enfant émerveillé, la larme qui fit briller son oeil.

M: Oh merci princesse !!! Tu es un ange !

J: Je suis Julie,  je suis un autre toi, tout le plaisir est pour moi !!

M: Moi c’est Mohammed princesse, Momo pour les intimes, je ne t’oublierai jamais, dit-il en partant souriant: je vais allez partager ça avec les potes sur le canal !!! Joyeux Noël !!!

J: Joyeux Noël Momo ….

.

clochards

Ce fut le plus beau cadeau que je fis ce Noël là !!

Momo est mort deux semaines plus tard, de froid, sur un banc pas loin de chez moi …..On a mis des fleurs sur son bancs. La mairie est venue tout foutre à la poubelle quelque jours plus tard, ça faisait “sale”. Nous, on avais honte, tout simplement …. alors on a fait une petite tombe sous l’arbre, ça a pas durer longtemps mais je suis sur que de la haut il riais fort Momo … Il est libre maintenant, il a plus froid, plus faim, il est redevenu un enfant.

Toi qui me lis, aujourd’hui, sache que tout le monde souffre, tous le monde a une histoire et tout le monde guardianangel1dpeut être heureux grâce à un de t’es regard, un geste tendre, une accolade, n’est pas peur de tendre la main, de sourire a ton prochain, n’est pas peur de secourir, de faire un compliment …. Tu peux en un instant être la dernière goutte sur le chemin vers le suicide, ou le dernier souvenir heureux d’une âme qui n’en peux plus de vivre. Tu peut-être l’espoir, le bonheur retrouvé ou tu peux-être celui qui enterre de part tes mots un être qui avait seulement besoin que tu le regarde, que tu te souvienne, qu’il ou elle est un autre TOI, un autre Coeur qui bat …..

Quand le temps sera venue pour toi de retourner au bercail, de quoi seras tu fière ? De quoi aura tu honte ?

Tu peux dès aujourd’hui changer le cours des choses !!

Sois l’ange que tu es venue Être sur terre !!

Ju’Light

Photos: Lee Jeffries

amazing_black_and_white_photos_of_the_homeless_640_23o-lee-jeffries-900-1c3f699f509978f8f3c6d512858476c4do-lee-jeffries-900homeless-black-and-white-portraits-lee-jeffries-36homeless-black-and-white-portraits-lee-jeffries-21homeless-black-and-white-portraits-lee-jeffries-4

homeless-people-29homeless-black-and-white-portraits-lee-jeffries-3homeless-black-and-white-portraits-lee-jeffries-22

homeless-black-and-white-portraits-lee-jeffries-32-700x700

homeless-black-and-white-portraits-lee-jeffries-kontraplan-magazine-6

homeless-black-and-white-portraits-lee-jeffries-34

homeless-black-and-white-portraits-lee-jeffries-37

homeless-black-and-white-portraits-lee-jeffries-6